150524 festival de cannes

Retour sur les moments marquants du festival, palmarès, revue de Presse, bandes annonces, portraits…

Retour sur le festival de Cannes 2015

La Palme d’Or du festival de Cannes 2015 a été attribuée à "Dheepan" du cinéaste français Jacques Audiard, parmi les 19 films en compétition. Un palmarès en contradiction avec les pronostics et les coups de coeur de la critique. 

LE PALMARES LE JOURNAL DE CANNES LA REVANCHE DE MR CELLOPHANE


Cannes 2015, les dessous du Festival

Palmarès du festival de Cannes 2015 :

* Grand Prix Le fils de Saul Réalisé par László Nemes | * Prix de la mise en scène Hou Hsiao-Hsien pour The Assassin | * Prix du scénario Michel Franco pour Chronic | * Prix d'interprétation féminine Rooney Mara pour Carol Todd Haynes et Emmanuelle Bercot dans Mon Roi de Maïwenn | * Prix d'interprétation masculine Vincent Lindon dans La loi du Marché Réalisé par Stéphane Brizé | * Prix du Jury The Lobster Réalisé par Yorgos  Lánthimos | * Caméra d’Or La Tierra y la Sombra de César Augusto Acevedo | * Palme d'or du court métrage Waves ‘98 d’Élie Dagher

150524 cannes2015 palaisdesfestivals
Le Palais des festivals à Cannes en 2015 - Source Cannes en Live


Festival de Cannes 2015 : On refait le film…
Extrait du journal du festival de Cannes 2015. Des bande-annonces, des évènements, des portraits, des citations, des photos, des anecdotes… Du glamour, de l’émotion, du scandale, des pronostics… de photocall en conférences de Presse, l’animation du festival au jour le jour…

 

John C. Reilly ou la revanche de Mister Cellophane


Dans la comédie musicale "Chicago", John C. Reilly interprète le rôle d’un homme qui souffre
d’être invisible aux yeux de tous : "Mr Cellophane"


Il fait partie de ceux ce qu’on appelle les "seconds couteaux" comprenez, les comédiens abonnés aux seconds rôles. Comédien protéiforme, passant de la comédie au drame et au genre musical, il joue la comédie, il chante et il danse. Il a collaboré avec de grands metteurs en scène et a joué dans plus de soixante films parmi lesquels Chicago, Dolores Claiborne, Magnolia, Gangs of New York, The Hours, Aviator… et enfin "Tale of Tales" et "The Lobster", films en compétition pour la Palme.

John C. Reilly est Mister Cellophane. On ne le connaît pas mais on l’a vu partout. Pas d’aigreur chez lui mais de l’amusement : «C’est un jeu que j’adore faire à l’aéroport. Les gens viennent me voir et me disent : "Vous êtes un acteur, non ? Je vous ai vu dans un film, mais où ?" Mon truc, c’est de deviner, à partir de ce que je perçois des gens, dans quel film ils m’ont vu.»
150524 johnreilly cannes2015John C. Reilly participait au festival de Cannes 2015 pour "The Lobster" et "Tales of Tales" et je gage que maintenant vous vous souviendrez de lui… Il a animé les photocall façon broadway et a fêté ses cinquante printemps en musique lors de la cérémonie de clôture avant de remettre la Caméra d’Or à César Augusto Acevedo.

Pour aller plus loin…

John C. Reilly : le freak, c’est chic Portrait de l’acteur dans Libération
Site du Festival deCannes
Cannes en Live



Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.