Le Grand Palais Ephémère, photo Yakawatch

Le Grand Palais Éphémère est un bâtiment de 10 000m2 situé sur le Champ de Mars à Paris. Il a pour vocation de remplacer provisoirement le Grand Palais en travaux, aux fins d'accueillir les évènements normalement abrités par ce dernier.

Le Grand Palais Éphémère,
un bâtiment qui a tout pour durer…

Galerie photos sur Yakawatch.com
Toutes les photos sur
Yakawatch, un œil moderne, photos & reportages

Pourquoi le Grand Palais en travaux ?

Pour être tout beau pour les Jeux Olympiques de Paris pardi ! Ceux-ci devaient normalement se tenir dans la capitale française en 2024 mais avec la crise sanitaire, il n'est pas sûr que cette date soit maintenue…

Le Grand Palais, construit pour l’Exposition Universelle de 1900 est aujourd'hui un bâtiment qui souffre de son grand âge (120 ans !) et qui n'a pour l'instant fait que partiellement l'objet de rénovations. Il doit donc être entièrement rénové, sécurisé, mis aux normes et modernisé.

Sous la verrière du Grand Palais - Photo Yakawatch EvènementielDétail d'architecture du Grand Palais à Paris - Photo Yakawatch Evènementiel
L'évènement Taste Of Paris habituellement abritée sous la Nef du Grand Palais sera un des évènements proposés par le Grand Palais Ephémère.

Les travaux de rénovation du Grand Palais ont débuté le 12 mars 2021. Le lieu devrait être partiellement réouvert en 2024 pour les Jeux Olympiques et au printemps 2025 pour l'ensemble du monument.

 

Un nouveau lieu éphémère pour accueillir les évènements

Le Grand Palais accueille sur ses 70 000m2 surplombés d'une verrière unique de 17 500 m2 des évènements d'envergure, qui, du fait de sa rénovation, se retrouvent sans abri. 

C'est la raison pour laquelle Paris s'est doté d'un nouveau lieu d'accueil évènementiel. C'est le Grand Palais Éphémère, un bâtiment provisoire imaginé par l'architecte Jean Marie Wilmotte, qui occupe 10 000m2 du Champ de Mars, en face de l'école militaire, en regard de la Tour Eiffel

Les travaux de construction du nouveau bâtiment ont débuté en juillet 2020, pour une ouverture prévue le 12 juin 2021, date retardée par la crise sanitaire (l'ouverture était initialement prévue pour le mois de mars)

Travaux de construction du Grand Palais Ephémère - Photo Yakawatch
Les travaux devaient initialement ne durer que 6 mois, c'est la raison pour laquelle les arches ont été pré-montées en atelier avant d'être dressées sur place à l'aide de grues.

 

Un mini Grand Palais

Sa forme rappelle celle du Grand Palais dont il reprend le tracé en croix et l'arrondi de la verrière. Mais ni métal ni verre dans la structure de ce Grand Palais Éphémère. Sa structure est de bois d'épicéa recouverte d'une double peau de polymère thermoplastique, matériau semi-cristallin semblable au verre mais moins cher et bien plus léger, aujourd'hui très utilisé en architecture (utilisé notamment à Paris en couverture de l'atrium de l'école supérieure de commerce Novancia).

Une croix de 20m de haut et 140 mètres de long, supportée par 44 immenses arches en bois, la structure du bâtiment est autoportante, ce qui permet de laisser un espace au sol complètement dégagé et ainsi de maximiser l'espace. 

À 2000m2 près, la surface utile du bâtiment est la même que celle de la nef du Grand Palais.

Le Jardin Technique du Grand Palais Ephémère - Photo Yakawatch
Le Jardin Technique - Photo YakawatchLa structure du Jardin Technique sera recouverte de végétation

Sur le côté du bâtiment, le Jardin Technique abritera des infrastructures de fonctionnement et espaces de stockage. Pour mieux se fondre dans le paysage, ce bâtiment devrait se recouvrir peu à peu de végétation.

 

💰 Le coût

Le coût du chantier est de 40 millions d'euros. Un montant qui devra paraît-il être couvert par les revenus de location perçus par la Rmn-GP (Réunion des musées nationaux - Grand Palais —sous la tutelle du ministère de la Culture et de la Communication) et les apports du Comité d'Organisation "Paris 2024"

 

Un bâtiment éco-responsable

Le Grand Palais Éphémère se veut éco-responsable. Les 500 tonnes de bois proviennent de forêts européennes à renouvellement rapide et gérées de façon durable. La structure de bois est à double ossature permettant une isolation thermique et phonique du bâtiment.

Structure de bois du Grand Palais Ephémère (détail) - Photo Yakawatch
La double ossature du bâtiment permet de renforcer l'isolation thermique et sonique du bâtiment. Aucune nuisance sonore ne devrait perturber les riverains (hormis celle du public à l'extérieur naturellement).

Les plafonds courbes sont recouverts de 7 couches de toiles isolantes pour assurer une isolation thermique pour les visiteurs, réduire les nuisances sonores pour ne pas perturber les riverains et garantir une acoustique optimum aux manifestations (l'ensemble étant bien moins sonore que sous la verrière du Grand Palais). L'isolation thermique du bâtiment devrait permettre une dépense énergétique maîtrisée, soit un bâtiment autonome en énergie.

Aucun arbre n'a été coupé lors de la construction du Grand Palais Ephémère - Photo YakawatchLa nature autour du Grand Palais Ephémère a été respectée. Photo Yakawatch
Conformément au cahier des charges, les arbres du Champ de Mars ont été préservés.

C'était un pré-requis, aucun arbre n'a été coupé pour faire place au bâtiment qui couvre principalement une surface auparavant occupée par une étendue sableuse, deux fontaines (préservées, actuellement sous le sol du bâtiment) et la statue équestre du Maréchal Joffre (qui n'a pas été déplacée mais rénovée et qui trône maintenant fièrement dans le sas d'entrée nord à l'intérieur du bâtiment). En revanche, l'aile Eiffel (qui devra être prolongée par une extension), s'avance sur l'espace occupé précédemment par le mur pour la Paix et sur une partie des pelouses qui composent le Champ de Mars.

 La statue du Marechal Joffre a été intégrée dans le hall d'accueil du Grand Palais EphémèreL'école Militaire se reflète dans la façade du Grand Palais Ephémère
La statue du Marechal Joffre a été intégrée dans le hall d'accueil du Grand Palais Ephémère qui reflète la façade de l'École Militaire, de l'autre côté de la Place Joffre.

Par ailleurs, les piliers de béton qui soutiennent les arches en bois, ont été plantés profondément dans le sol, à 14m de profondeur. Sol lui même constitué en grande partie par les remblais issus de la destruction des bâtiments de l'Exposition Universelle de 1900

 Les piliers de bois qui soutiennent le Grand Palais Ephémère - Photo YakawatchStructure Bois et EFTE
L'ETFE recouvre les arches. Aussi transparent que le verre, il est néanmoins beaucoup plus léger et se prête à toutes les audaces architecturales.

Le polymère thermoplastique utilisé (ETFE) pour la partie basse des façades est de source minérale non pétrolifère, résistant à la chaleur et au feu et entièrement recyclable. Il possède des propriétés isolantes et acoustiques, une grande résistance à l'usure et préserve la luminosité de la couverture.

 

Pour qui ?

Le Grand Palais Éphémère va accueillir les grands événements habituellement organisés sous la Nef du Grand Palais (la Biennale Paris, la FIAC, Art Paris, le Saut Hermès, Paris Photo, les défilés de mode Chanel, Taste of Paris…) et d'autres manifestations culturelles et artistiques.

Pour accueillir la FIAC (Foire Internationale d’Art Contemporain), il est prévu la construction d'une extension de 130m de longueur en direction de la Tour Eiffel, d'une durée de vie de deux mois environ. Celle-ci devrait également servir pour l'exposition Paris Photo.

 

Et après ?

Il est convenu qu'après les Jeux Olympiques, le bâtiment, qui devrait abriter les épreuves de lutte et de judo, soit déconstruit. Il pourra être reconstruit, entièrement ou par segments. Il paraît que certaines municipalités en France se seraient déjà portées acquéreuses. 

Il ne devrait rien rester alors du Grand Palais Éphémère sur le Champ de Mars, si ce n'est ses ancrages de béton, détail d'importance que n'ont pas manqué de souligner les détracteurs du projet. Les pieux resteront en place, à 1m sous la surface.

Mais parfois, le provisoire, ça dure… La Tour Eiffel et le Grand Palais en sont un exemple, de même que le Mur pour la Paix, (aujourd'hui retiré pour faire place au Grand Palais Ephémère) exposé initialement pour 4 mois… est resté en place pendant 21 ans.

Le Grand Palais Ephémère et la Tour Eiffel

 

Le Champ de Mars, une tradition évènementielle ?

L'appellation "Champ de Mars" est traditionnellement réservée aux terrains de manœuvres militaires. Le terrain, ancien lieu de cultures maraîchères a abrité, au cours des siècles, plus d'un évènement, de la Révolution française jusqu'à nos jours. Lors de l'Exposition Universelle de 1900, à l'emplacement même du Grand Palais Éphémère s'élevait le Pavillon de l'Électricité et son château d'eau.

 Plus récemment, au grand dam des riverains, le Champ de Mars a accueilli de nombreux évènements, dont un concert de Jean Michel Jarre en 1995, un concert de Johnny Hallyday en 2000, la Fan Zone de l'Euro 2016 et celle de la coupe de monde de football en 2018.  

Le site ne sort évidemment pas indemne de cet afflux de visiteurs. Une association, les "Amis et Usagers du Champ de Mars", qui compte aujourd'hui près de 4 000 adhérents, veille jalousement sur le devenir du site et a lutté en vain contre l'édification du Grand Palais Éphémère.

À une époque où Paris compte peu d'espaces verts, le choix du Champ de Mars pour ce nouveau bâtiment interpelle. d'autant plus que le déplacement du Mur pour la Paix vers l'Avenue de Breteuil  toute proche entraînera la bétonnisation d'une partie de ses pelouses et que les abords de la Tour Eiffel, sous laquelle les parisiens ne peuvent plus circuler librement, ont également été bétonnés. [LIRE]

Il faudra malheureusement attendre 2024 pour que le Champ de Mars retrouve une certaine sérénité… ou pas.

Le Grand Palais Ephémère occupe une partie des pelouses du Champ de Mars - Photo Yakawatch

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.