Le business model du gratuit

Nous aimons tous à utiliser des applications gratuites glanées sur les sites Internet. Mais la gratuité ne va pas sans quelques contreparties…

Nous aimons tous à utiliser des applications gratuites glanées sur les sites Internet. Parallèlement à cela, nous nous sommes souvent demandé comment faisaient ces sites pour gagner de l'argent. Car de l'argent, il en faut bien pour payer les développeurs, les graphistes, les serveurs… Petit tour des différents business-models basés sur la gratuité.

« La gratuité consiste à concentrer sur quelques uns le bénéfice d'un service dont le coût sera diffusé sur d’autres. »

Bernard Beugnies (Homme politique belge)

1 offert, 1 acheté

Les sites qui proposent à l'achat des applications appâtent le chaland avec une application gratuite, mais limitée. Si l'internaute désire plus de fonctionnalités, il sera dirigé vers une autre application, payante celle-là.
Variante : l'application limitée dans le temps, dite "version démo".

Le sponsoring

Le site propose des contenus qui sont gratuitement consultables par l'internaute. En échange de quoi ce dernier doit supporter la publicité. Le site se rémunère sur la publicité, l'affiliation…
Variante : l'appel aux dons.

Free version/full version

Le site propose des applications "light", dans l'espoir que l'internaute paiera pour l'utilisation d'une version complète.
Variante : proposer au grand public des applications tout à fait opérationnelles, et proposer aux entreprises des versions plus élaborées et payantes.

Se payer sur la personne

Sites dont la principale vocation est de constituer grâce à votre coopération bienveillante des fichiers qualifiés qu'ils pourront ensuite analyser, classifier et revendre.
Variante : proposer de la pub et de l'affiliation sur votre site de façon ciblée sur vos visiteurs/acteurs

La mise en relation

Proposer un modèle de mise en relation (emploi, services, informations…) qui seront gratuites pour ceux qui les reçoivent et payantes pour ceux qui les dispensent.
Variante : l'information est payante pour tout le monde. Ou alors une partie seulement de l'information est gratuite pour l'internaute qui devra payer s'il veut en savoir plus…

L'attrape-gogo

Proposer sur un site à très forte audience (type "communautaire") des mini-applications où l'internaute peut acheter (et/ou offrir) des "cadeaux" sous forme de points sur le site. Bien évidemment, ces points seront l'expression virtuelle de monnaie réelle. De toutes petites sommes, qui, mises bout à bout…

Je vous laisse mettre des noms de sites sur chacun de ces business-models. A noter qu'un même site peut répondre à plusieurs types de modèles…

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.