140222 Strandbeest theo jansen

Theo Jansen est un artiste scientifique néerlandais qui crée des sculptures cinétiques "Strandbeest" qui se meuvent par la seule force du vent…

Les Strandbeest, sculptures cinétiques qui se meuvent avec le vent

140222 a la une strandbeest theo jansen

L'énergie est un des enjeux majeurs de notre siècle et les recherches sur l'utilisation des énergies renouvelables demeurent primordiales dans notre quête de domestication des énergies non fossiles. Parmi ces énergies renouvelables, le vent "l'énergie éolienne" est une piste d'études sérieuse. Pour l'instant, au niveau industriel, on s'en sert principalement pour fournir de l'énergie récupérée sous forme d'électricité. Mais d'autres recherches applicatives sont menées. 

140222 strandbeest

Product of Art and Engineering

Theo Jansen portrait

Theo Jansen, ingénieur physicien de formation, est le créateur d'étranges "créatures de plage" structures tubulaires animées qui fonctionnent uniquement par énergie cinétique. Entre structures steampunk et animaux antédiluviens, elles utilisent l'énergie éolienne pour se mouvoir.

En attendant que ses travaux débouchent un jour sur des applications plus pratiques, le créateur utilise pour l'instant le canal artistique pour présenter ses oeuvres. Il a été primé par Ars Electronica (bien que l'électronique soit totalement absente de ses réalisations) et ses recherches intéressent l'industrie comme en témoigne l'intérêt de grandes entreprises automobiles comme BMW "defining innovation".


Portrait de Théo Jansen réalisé par Salazar Films

À la découverte des "Strandbeest" de Théo Jansen

Le principe : des structures tubulaires en plastique munies de voiles qui se meuvent grâce au vent, qu'elles sont par ailleurs en mesure de "stocker" dans de banales grandes bouteilles de limonade. Les ailes des créatures alimentent en air les bouteilles et mettent en mouvement les pattes grâce à un système de pistons et à un habile système de construction. Chaque mouvement d'une patte entraîne ainsi le mouvement de la patte suivante. Sans aucun système électronique ni motorisation interne.

140222 theo jansen strandbeest

Theo Jansen l'affirme : "j'ai réinventé la roue" Les pattes de ses créatures de plage s'animent en un système de rotation qui s'inscrit dans un cercle parfait. Mais à l'instar de pattes d'animal, elles ne touchent le sol qu'à tour de rôle limitant l'effet de friction qu'on observe dans le cas d'une roue qui reste toujours en contact avec le sol.

Theo Jansen a présenté ses créations à la conférence TED en Mars 2007. Il a depuis publié ses travaux, les rendant disponibles à d'autres chercheurs pour réaliser de nouvelles applications.
 
Du squelette préhistorique à une structure massive de plusieurs tonnes, ces dinosaures des temps modernes se déplacent librement sur la plage, savent déceler leur position par rapport à la mer, sont capables de garder toujours le nez au vent et de s'auto arrimer en cas de vent trop violent.

 

Pour aller plus loin :

Theo Jansen - Site officiel | Conférence TED, mars 2007
Theo Jansen page Facebook | L’art cinétique de Theo Jansen
Theo Jansen – Self-propelling beach animals
Theo Jansen Mechanism