Bernard Soufflet, taoueur

Bernard soufflet est tatoueur Horisei, chevalier de la "Kustom Culture", passionné de tradition japonaise, de rock américain et de Harley Davidson…

UNE HEURE AVEC… BERNARD SOUFFLET, TATOUEUR  HORISEI

Si l'envie vous prend de vous faire graver sur la peau une image ou un symbole que vous porterez en vous pour l'éternité, affirmer votre personnalité ou signer un message indélébile, si vous êtes passionnés du tatouage japonais… de la culture rock américaine ou de la Kustom Kulture, vous pousserez un jour la porte de Bernard Soufflet.

Installé dans le 15ème arrondissement de Paris, près de la gare Montparnasse, quartier cher au coeur des bretons de la capitale, Bernard Soufflet tatoue selon la tradition ancestrale des tatoueurs japonais.

Bernard soufflet devant sa boutique de tatouage    Bernard Soufflet, fervent admirateur de l'art japonais
La boutique de Bernard Soufflet reflète l'univers de ses passions pour le Japon, le tatouage, l'Amérique et le Rock'n Roll

Sa boutique en elle même est déjà un voyage. Ambiance japonaise. Au mur, des pistolets à tatouage, des photos de Bernard en compagnie de maîtres japonais et des masques de théâtre. Vous êtes déjà dans l'ambiance. Vous pourrez consulter le "book" du maître et débattre avec lui du motif qui portera au mieux votre message. Bernard partagera volontiers avec vous ses deux passions : le Japon et l'Amérique. Si le courant passe, il vous présentera volontiers ses trésors, jalousement gardés dans sa bibliothèque : magazine de tatouage de ses débuts, miniatures de voitures ou de motos américaines, livres d'art japonais, BD, pistolets de tatouage…

Bernard Soufflet dans sa boutique de tatouage   Bernard Soufflet dans sa boutique de tatouage   Bernard Soufflet dans sa boutique de tatouage

Car Bernard est au carrefour des cultures. Breton d'origine, depuis toujours passionné par le Japon, Bernard vit également au quotidien son amour de l'Amérique et de la culture Rock'n Roll.

» LE JAPON ET L'ART DU TATOUAGE

Élève de l'école de Sèvres où il étudie l'art de la céramique et la peinture, Bernard est très tôt attiré par le Japon à travers son graphisme et sa calligraphie. C'est un peu par hasard qu'il découvre le tatouage, qui le séduit en tant qu'il lui permet de concilier son amour de l'art et son intérêt pour la culture japonaise.

En France, à l'époque, le tatouage est encore un art "underground". En 1974, Bernard rencontre Bruno Cuzzicoli (alias "Bruno de Pigalle"), premier tatoueur français rendu célèbre par son camion itinérant, qui lui gravera son premier tatouage.

En 1984, Bernard Soufflet ouvre sa première échoppe de tatoueur, où il fait ses armes. La même année, il part au Japon où il rencontre HORIYOSHI III. C'est l'année de son premier tatouage japonais, début d'une oeuvre d'art effectuée dans la plus pure tradition japonaise, qu'il enrichira régulièrement lors de ses voyages au Japon. En 1987 il est admis comme membre à vie du très fermé Tattoo Club of Japan.

Au fil des années, Bernard est ainsi tatoué dans l'art des grands tatouages japonais "Yakusa". Mais, ainsi qu'il le dit lui même "si les Yakusas se tatouent pour montrer leur courage et affirmer leur appartenance à un clan, il existe au Japon, comme partout dans le monde, une clientèle éclectique qui se tatoue simplement par goût pour les motifs".


Si Bernard sait tatouer "à l'ancienne" en utilisant les traditionnelles baguettes de bambou,
il est aussi à la pointe de la technologie moderne et des règles d'hygiène.

Aujourd'hui, si sa formation, acquise auprès des grands maîtres tatoueurs japonais, comme Goro SAKAMOTO "HORIJIN" (qui deviendra son «Senseï»), lui permet de graver dans la tradition, piquant au moyen de baguettes de bambou, Bernard tatoue selon les règles d'hygiène et de sécurité avec du matériel moderne. Pour garder la main sûre, il pratique sans cesse le dessin et la calligraphie en s'inspirant des anciennes estampes japonaises.

141007 bernardsoufflet tatouagesjaponais
Tatouages japonais traditionnels réalisés par Bernard Soufflet - Documents Bernard Soufflet

Il créera pour vous le motif qui vous correspond. Carpe Koi, symbole du courage, le tigre, symbole de combativité ou la pivoine, symbole de richesse… ou encore la représentation de divinités ou de dragons issus de la culture japonaise… Mais si le Japon n'est pas votre tasse de thé, vous trouverez aussi chez Bernard Soufflet d'autres motifs qui feront votre bonheur.

Dès 1986, il se fait connaître en participant à de nombreux salons dédiés au tatouage en Angleterre, en France et en Europe. Aujourd'hui, vous pourrez croiser Bernard lors d'évènements prestigieux comme le Kustom Festival & Tattoo de Parmain, le festival du tatouage de Chaudes-Aigues ou encore la Convention Cezanne Tattooink à Aix.

» L'AMÉRIQUE

Féru de culture japonaise, Bernard a toujours été également attiré par la culture américaine des années 50 et du rock'n Roll.

Dès 1977, le démon de l'Amérique le démange, il achète sa première Harley, une FXE Super Glide 1200, avec laquelle il parcourt l'Europe. Il écoute Elvis Presley, Gene Vincent, Eddie Cochran…

L'autre passion de Bernard Soufflet : la moto    L'autre passion de Bernard Soufflet : la moto

Harley Davidson, l'autre passion de Bernard Soufflet    Harley Davidson, l'autre passion de Bernard Soufflet

Depuis, il a fait de nombreux voyages aux États-Unis et fréquente les évènements français où les amoureux du rock (et du tatouage) se retrouvent régulièrement pour vivre leur passion, comme le festival de Parmain où se retrouvent les passionnés de rockabilly, les collectionneurs de belles voitures américaines, les amateurs de musique et de mode des années 50.
Il avoue lui-même vivre sa passion du rock au quotidien. Bernard Soufflet a été adoubé le 28 avril 2014 Chevalier de la "Custom Culture" par la Fédération des Bikers de France, honneur qu'il partage en compagnie de 13 autres personnalités et artistes, préparateurs, dessinateurs, tatoueurs, accessoiristes, journalistes... comme par exemple le dessinateur Franck Margerin…

Bernard organise également lui-même des évènements comme Rock'n Boat en 2013 et 2014 sur les Bateaux Mouche de Paris, au Festival des Bals du Monde.



PHOTOS YAKAWATCH.COM

 

Pour aller plus loin :


Bernard Soufflet, tatoueur Horisei 18 rue de l'Abbé Groult, 71015 Paris | Site | Page Facebook
Bernard Soufflet un tatoueur Horisei à Paris, blog de Mitia-Arcturus, photographe