Jean Paul Gaultier quitte la Haute Couture

67 ans, 50 années de Haute Couture, Jean Paul Gaultier, surnommé l’enfant terrible de la mode tire sa révérence et un baroud d’honneur au théâtre du Châtelet.

Jean Paul Gaultier fait ses adieux à la Haute Couture

Le 22 janvier 2020 Jean Paul Gaultier signe ses adieux à la Haute Couture, comme il l’avait fait en 2014 pour le Prêt à Porter.  C'est avant tout un ras le bol, une fatigue devant l'évolution du monde, de la dictature de l'image : 

Il y a trop de tout dans cette époque. Trop d'images de soi. Trop de vêtements, trop de propositions, jusqu’à annuler leur intérêt.

Dans une vidéo relayée sur Twitter, Jean Paul Gaultier avait annoncé la couleur :

"Je t'invite pour mes 50 ans de carrière au Théâtre du Châtelet, le 22 janvier. Ce sera une grande fête avec beaucoup de mes amis et on va beaucoup s'amuser ! (...) Alors là, je vais te dire un scoop : ce sera mon dernier défilé Haute Couture".

Jean Paul Gaultier a choisi comme lieu, pour ses adieux à la haute Couture, non pas son siège de la rue Saint Martin mais le théâtre du Châtelet, soulignant ainsi la volonté du couturier d'offrir un véritable spectacle à son public, au delà du traditionnel défilé.

Un joyeux enterrement

Le spectacle a débuté devant une salle comble, par la diffusion d'une scène de "Qui êtes-vous, Polly Magoo", film satyrique sur la mode et la société de consommation et l’image forte d’un cercueil surmonté des seins (i)coniques rendus célèbres par Madonna. Le tout soutenu par la voix de Boy George chantant "Back to black" d'Amy Winehouse. Absolument rien de triste dans ce spectacle, des chants, de la musique, du rire, des danses et du champagne…

Jean Paul Gaultier ouverture

"Un joyeux bordel, c'est tout ce que j'aime" confiait le couturier à la fin du défilé Après son exposition au Grand Palais et son Fashion Freak Show aux Folies Bergères, c'est tout l'univers Gaultier Couture qui était représenté. "C’était une première pour moi, parce que je n'ai jamais fait un défilé où il y avait autant de mannequins. J'ai mis tout ce que j'aimais, tout ce à quoi j'ai tenu…"

Une collection sur le thème du recyclage

On pouvait remarquer, dans le défilé, un détournement de pièces iconiques (cravates, ceintures…) recyclées en nouveaux vêtements. Une démarche que le couturier justifie : "Ce soir, vous voyez ma première collection haute couture upcycling (...) j'ai utilisé mes archives comme de la matière. Ce que j'ai fait à mes débuts sans moyens, je le fais aujourd'hui avec mon patrimoine pour donner vie à des créations nouvelles (…) Il y a trop de vêtements, ne les jetez pas, recyclez-les", appelle le couturier. "Adieu le flambant neuf, bonjour le flambant vieux !

Le spectacle sur scène et dans la salle

Pour son dernier défilé-spectacle, Jean Paul Gaultier a fait appel à ses muses de toujours, de Rossy de Palma à Dita Von Teese. La (trop) discrète Mylène Farmer était également du défilé, aux côtés de Farida Khelfa, d’Amanda Lear, de Béatrice Dalle, Catherine Ringer ou Christina Cordula. Avant le spectacle, devant le photocall, Antoine de Caunes menait les interviews…avant de faire, lui aussi, partie du défilé.

Jean Paul Gaultier catwalk 2020

Ceux qui n’étaient pas sur scène était néanmoins présents pour lui rendre hommage : Carla Bruni, Eva Herizogva, Laetitia Casta, Josiane Balasko, Line Renaud ou encore Christian Louboutin chausseur des certaines des collections du créateur.

Alors Jean Paul Gaultier, c’est fini ?

Mais non, car le couturier glisse en (pseudo) confidence, comme il sait si bien le faire :

"Je ne vais pas arrêter comme ça, je ne peux pas! Je meurs, sinon ! (…) rassurez-vous, la maison de Couture Gaultier Paris continue, avec un nouveau projet dont je suis l’instigateur et qui vous sera révélé prochainement".

Lequel ? Nul ne le sait. L’enfant terrible de la mode sait entretenir le mystère…

 Jean Paul Gaultier Final

Porté en triomphe

À la fin du défilé, le public et les mannequins ont longuement applaudi Jean Paul Gaultier.



Le spectacle débute à 1:19:40


 

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.