160111 a la une portraits paris en anciennes

Mode vintage et belles anciennes. L'association Vincennes en Anciennes a rendu hommage aux femmes passionnées d'automobile…

MODE ET AUTOMOBILE : PORTRAITS DE FEMMES

Le 10 janvier l’association Vincennes en Anciennes proposait sa désormais mythique "Traversée de Paris" en voitures anciennes et véhicules de collection. Cette année, avec le thème "Elles en anciennes" les femmes étaient à l’honneur. Automobile, mode, glamour, c’est l’occasion de retrouver quelques "portraits de femmes" passionnées d'automobile…

Automobile, glamour et élégance

Automobile et glamour - Portrait de femme

Depuis qu’en 1927 Ettore Bugatti dit à son fils en lui offrant un modèle réduit "cette voiture est belle comme une femme !" l’élégance, la mode et le glamour vont de pair avec les évolutions du design automobile.

La création automobile n’a pas été qu’un simple événement industriel. Objet de désir, elle est étroitement liée à l’histoire de l’élégance contemporaine. Le design, la vitesse, le luxe, l’évasion, ont participé à la création d’un mythe, encore présent aujourd’hui.

Véhiculée par les stars, l’image de la femme a beaucoup compté dans l’évolution esthétique de l’automobile.
Cinéastes, romanciers, photographes, peintres… design, mode, beauté, les créateurs se sont emparés du modèle pour sublimer la femme et ont contribué à faire de l’automobile un objet de prestige :
• Prestige social. Les femmes s’émancipent et prennent à leur tour le volant.
• Prestige design. Aux dessins des carrosseries répondent les courbes féminines de la mode et l'élégance des modèles.
• Prestige de la performance, qui, aujourd’hui, place les femmes à égalité avec leurs homologues masculins à la recherche de la compétitivité, de la fiabilité, de l’efficacité…et de l’exploit.


Portrait de femme à la Pontiac - Vincennes en Anciennes - Hivernale 2016

Du pique-nique familial au film à grand spectacle, la voiture est un vecteur de rêves absolu… Objet de passion, l’automobile est également un objet de collection autant que de détente et de loisir. C’est cet aspect ludique qui a contribué au mythe. On aime à rêver de rock n’ roll devant les belles américaines des années 60 et on se plaît à conduire en compagnie des stars. On choisira une Rolls-Royce Phantom II comme Paulette Goddard, une 1955 Studebaker Commander comme Grace Kelly, une Pontiac 1950 comme Marylin Monroe, une 1956 Ford Thunderbird V8 comme Audrey Hepburn, une une torpédo 17cv Delage comme Joséphine Baker ou une Lancia comme Brigitte Bardot.

Marylin Monroe Pontiac On rêve d'avoir une Pontiac 1950 comme Marylin Monroe
Les automobiles et les stars ont construit un mythe. On se plaît à rêver de la Pontiac 1950 de Marilyn Monroe…

Certains modèles de voitures sont devenus célèbres au travers des courses automobiles, des salons, des rallyes, des évènements, de la mode, des romans et des films qui les ont élevé au rang d'automobiles mythiques. Ainsi on aime la Volkswagen Sedan 1963 depuis "Un amour de Coccinelle", on rêve de s’envoler avec la Citroën DS de "Fantômas" ou d’aller rencontrer les lions à bord de la Cadillac rose de "l'itinéraire d'un enfant gâté"

Vincennes en anciennes - Cadillac rose aux Invalides Vincennes en anciennes - Cadillac rose du film de Lelouch -Itinéraire d’un enfant gâté
A la rencontre de Jean-Paul Belmondo dans la Cadillac rose de "l’Itinéraire d’un enfant gâté"

Côté beauté, le maquillage a pour objectif de sublimer le visage de la femme et d’accentuer le côté femme fatale. Les icônes de la grande époque d’Hollywood donnent le ton : Marilyn Monroe impose la bouche rouge hollywoodienne tandis qu’Audrey Hepburn lance la mode du trait d’eye-liner qui fait l’œil de biche. Le tout associé à un teint parfait pour un résultat élégant et soigné.

Vincennes en anciennes - Portrait de femme
La femme fatale ou personnage de roman noir : un teint parfait, la bouche carmin de Marilyn Monroe, le trait d’eye liner d’Audrey Hepburn et les sourcils en arc de Dita Von Teese.


En 1954, le journaliste écrivain Pierre Gascar écrit, dans le Figaro Illustré : « On invente les concours d’élégance automobile au cours desquels les participantes descendent de leur voiture pour se présenter au jury et s’immobilisent dans une pose gracieuse, une main posée sur l’avant du véhicule. Adéquation parfaite entre la femme et l’objet, l’une étiquette du nom du grand couturier à qui l’on doit la robe qu’elle porte, l’autre du label de son constructeur et de son carrossier. »

Concours d'élégance avec Bently 1956 MarkVI Concours d'élégance en Rolls
La mode et l’automobile rivalisent d’élégance. Robe Suzy Mamaliscious. Modèle Marie Valentin. Photos Yakawatch.

Aujourd’hui, le prestige a changé de mains. Alors que l’automobile apportait du prestige à son propriétaire, c’est désormais le collectionneur qui (re)donne du prestige à sa machine. L'automobile, en tant qu'œuvre d'art est une forme d’expression artistique soutenue au sein de clubs automobiles, dont, en France, l’association "Vincennes en Anciennes".

Les femmes et l’automobile, un longue histoire

Les femmes dans l'automobile ne se contentent pas de faire de la figuration. De nombreuses pionnières aux parcours très variés, ont enrichi l'histoire.
160111 BerthaBenz Motorwagen
Bertha Benz démontra que l’automobile pouvait être un moyen de voyager, au volant d’une Patent Motorwagen

En 1888, Bertha Benz, la femme de Carl Benz, fut la première personne à conduire une automobile sur route dans le but de montrer qu'on pouvait s’en servir pour voyager. Entrepreneuse, elle subventionne le brevet de la première automobile de son mari.
En 1901, Camille du Gast est la première femme française pilote de course automobile sur une 30 hp De Dietrich.
Militante française des Droits de la Femme, la duchesse d'Uzès fut la première femme française à passer son "certificat de conduite" en 1898. En 1927, elle fonde le premier club d'automobile pour femmes en France.

Des femmes et des rallyes

Pin-Up en Cadillac rose (traversée de Paris Vincennes en anciennes)

En février 1929, le comte de Rohan Chabot crée le Paris St Raphaël premier rallye français entièrement féminin. Quelques grands noms de femmes pilotes (Michèle Mouton, Marianne Hoepfner, Yvonne Simon..) contribuèrent à sa renommée.

La même année, Simone Louise de Pinet de Borde des Forest passe également son permis de conduire et entame une carrière de pilote automobile professionnelle. Très populaire auprès du public, la légende prétend qu'elle inspira la célèbre interjection "En voiture Simone" !

Au début des années 80, la française Michèle Mouton remporta 4 rallyes au volant d'une Audi Quattro et se distingua aux 24h du Mans en 1975. En 2011, elle est nommée Manager du Championnat du Monde des Rallyes par la Fédération internationale de l'automobile.

Anny-Charlotte Verney participa pendant 10 ans au 24H du Mans jusqu'en 1983, fut plusieurs fois championne de France des circuits et des voitures de production, ainsi qu'une concurrente remarquée dans une dizaine de Paris Dakar.

Le Rallye des Princesses, 100% féminin

85 - Carine Blanc et Eléna Azria - Porsche 964 cabriolet de 1990 Équipage 68 - Magali Hodino - Porsche 356 C Équipage 21 - Isabelle et Cécile Collin - Austin Healey 3000 MKI Équipage 47 - Hélène Jammayrac et Astrid Justeau‐Buee - VW Cox de 1967 Équipage 36 - Mère et fille, Chantal et Victoria Mauret - Mustang Fastback de 1966 Équipage 38 - Juliette Pernes et Sidonie Ferrandi - Austin Healey 3000 de 1963 73 - Géraldine Pascal et Albertine Marchadier - Ferrari 308 GTB de 198 Équipage 13 - Stéphanie Frasson‐botton et Marjorie Perrimon - Porsche 3L SC de 1981 Équipage 74 - Dorothée Charbonneau et Sandra Her - Morgan Plus 8 de 1981
Portraits de femmes, au Rallye des Princesses Richard Mille 2015 - Photos Yakawatch, un Oeil Moderne

Au début des années 2000, Viviane Zaniroli, elle même pilote de rallye, recrée un rallye automobile 100% féminin dans l'esprit du Paris St Raphaël : le Rallye des Princesses. Parmi les concurrentes du dernier Rallye des Princesses, "Biche" Espinosi, lauréate en 1974 du Paris St Raphaël féminin sur Lancia Stratos et qui fut longtemps la co-pilote de Jean Claude Andruet avec qui elle remporta de nombreuses compétitions dont le 42ème rallye de Monte-Carlo en 1973.

Un "Club de femmes" au 24H du Mans

Les femmes ont toujours contribué à l’histoire des 24 Heures du Mans, comme pionnières, dès l’origine de la course en 1923 :
• Odette Siko, 4ème à l’édition 1932 et également pilote au Paris St Raphaël en 1933,
• Leena Gade, première femme ingénieur de course du team Audi qu’elle a mené 3 fois à la victoire, en 2011, 2012 et 2014.
160111 LeenaGade 24h duMans
Leena Gade, ingénieur de course du team Audi - Photos : Audi

En 2015, l’Automobile Club de l’Ouest a créé au 24H du Mans un espace exclusivement réservé aux femmes : le PAVILLON DES FEMMES. Pour Frédéric Lénart, son directeur : « Les femmes ont depuis longtemps joué un rôle important dans l’histoire automobile, et dans celle des 24 Heures du Mans. La mutation que connait actuellement l’automobile, en matière de design, de sécurité mais surtout de développement durable leur ouvre de nouvelles opportunités et conforte leur rôle majeur. En sport automobile, elles sont présentes partout et cette mixité est le moteur de la victoire ».

Prise de vues "Portraits de femme" réalisée par Yakawatch Photographies aux Invalides à Paris lors de la 16ème traversée de Paris hivernale de l’association "Vincennes en Anciennes". Merci aux collectionneurs qui ont prêté leur automobile.
Robe : Suzy Mamaliscious - Modèle : Marie Valentin. Aucune utilisation commerciale ne sera faite de ces clichés.