La Fontaine de Mars, restaurant de tradition

À la découverte de La Fontaine de Mars, un des plus anciens restaurant de Paris qui perpétue la tradition bistrotière d'une cuisine simple et du terroir…

 La Fontaine de Mars, restaurant de tradition de la maison Boudon

Galerie photos sur yakawatch.com
Toutes les photos sur
Yakawatch, un œil moderne, photos & reportages

 La fontaine de Mars

La Fontaine de Mars, aussi appelée Fontaine du Gros CaillouLa Fontaine de Mars, c'est d'abord une fontaine. Construite en 1806, aussi appelée Fontaine du Gros Caillou, elle doit son nom à l'hôpital militaire du Gros Caillou. Elle recevait son eau de la pompe à feu destinée à alimenter les fontaines de la rive gauche à partir de la Seine et servait d'abreuvoir aux chevaux de la garde napoléonienne. Si l'hôpital a été détruit en 1899, la fontaine, elle, existe toujours. 

Un mascaron de bronze crache son filet d'eau - à la Fontaine de Mars

C'est un édifice de style néo-classique posé sur un socle massif et présentant des bas-relief sur ses quatre faces. 

Son nom actuel vient de Mars, dieu de la guerre, représenté en bas relief sur sa face principale qui donne sur la rue St Dominique. À ses pieds, un mascaron de bronze crache encore son filet d'eau. 

Elle est située au centre d'une petite place tranquille du 7ème arrondissement parisien. Elle a aussi donné son nom à un restaurant parisien : la Fontaine de Mars.

 La Fontaine de Mars, restaurant de tradition - La carteLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - La carte des vinsLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - La carte

Tradition bistrotière

Ouverte en 1908, la Fontaine de Mars est l'un des plus anciens restaurants/bistrots de Paris et l'un des derniers établissements parisiens de tradition qui perpétue la tradition bistrotière d'une cuisine simple et de bon goût.

Rien ne manque : tables de bistrot et chaises assorties en bois sombre poli par l'usage, verres ballons et fauteuils tressés, nappes et serviettes à carreaux en tissu… Et si rien de tout cela n'est d'origine, l'ambiance et la cuisine sont bien là. Aux beaux jours s'ouvre la terrasse et l'on peut y dîner tranquillement au son de l'eau qui chante dans la fontaine.

 La Fontaine de Mars, restaurant de traditionLa Fontaine de Mars, restaurant de traditionLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition

Cuisine de brasserie

On déguste, à la Fontaine de Mars, une bonne et authentique cuisine de brasserie. C'est l'un des derniers endroits où l'on sert encore, dans la tradition, les fameux "oeufs durs mayo" emblème national de la cuisine de bistrot. Pour le reste, on y trouvera une franche cuisine française de terroir : escargots de Bourgogne ; foie gras et confit de canard faits maison ; cassoulet toulousain ; boudin basque – une création du chef étoilé Christian Parra mis en conserve par la conserverie basque Anne Rozès – ainsi que  l'incontournable andouillette AAAAA de Mr Duval, célèbre charcutier normand fournisseur de nombre de tables de brasseries et de bistrots parisiens.

La Fontaine de Mars, restaurant de tradition - Le tranchoirLe chef Pierre Saugrain en cuisine, depuis plus de 17 ans à la Fontaine de MarsLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - Une salle
Le chef Pierre Saugrain en cuisine, depuis plus de 17 ans à la Fontaine de Mars

De la Fontaine de Mars à la Maison Boudon

La Fontaine de Mars a été, au fil du temps, la propriété de trois familles qui se sont succédées. En 1991, ce sont Christiane et Jacques Boudon qui en ont repris la gestion. La Fontaine de Mars est l'une des dernières brasseries parisiennes qui n'ait pas été reprise par un groupe à l'instar de la célèbre brasserie La Coupole dans le quartier de Montparnasse… Christiane et Jacques Boudon ont décliné leur savoir-faire dans un réseau de 3 autres établissements "Maison Boudon" : "Le Petit Cler" bistrot à l'ancienne dans la rue piétonne du même nom, le "Café de l'Alma" brasserie moderne et chic avenue Rapp et la "Brasserie 41" comptoir-restaurant avenue Mozart dans le 16ème arrondissement géré par leur fils Charles. 

La Fontaine de Mars, entrée du restaurantLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition. en terrasseLa Fontaine de Mars, une table au restaurantLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - EscalierLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - Cave à vinsLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition - Intérieur

La petite histoire du président Obama

Outre une clientèle d'habitués du quartier, résidents et parlementaires, le restaurant accueille une clientèle internationale, composée surtout d'américains. Le restaurant compte parmi ses habitués l'ambassadeur des États-Unis. Un jour, l'ambassade américaine réserve les deux salles du premier étage.

"Le matin, on est venu nous dire qu'il était possible que le président des États-Unis, Barack Obama vienne dîner" confie Christiane Boudon propriétaire de l'établissement, qui se félicite par ailleurs que le président Obama ait "pris ce qu'il y avait à la carte…". Au menu présidentiel gigot d'agneau, filets de bœuf, îles flottantes et crème brûlée…

La visite de Barack Obama a "fait le buzz". Depuis, bon nombre de touristes américains désireux de s'immerger dans la tradition culinaires française fréquentent également le restaurant, à  l'image de Jennifer Garner et Ben Affleck, Jessica Chastain ou encore Dakota Johnson, l'héroïne de la trilogie "Cinquante nuances de Grey"…

La Fontaine de Mars, restaurant de tradition - La table du président ObamaLa visite du président Obama, le quart d'heure de gloire du restaurant La Fontaine de Mars 

La Fontaine de Mars, pour qui ? pour quoi ? où ?

La Fontaine de Mars, restaurant de tradition, la terrasseLa Fontaine de Mars, vue de l'entréeLa Fontaine de Mars, restaurant de tradition, séduit aussi les touristes étrangers

  • Pour les amateurs de bonne cuisine de bistrot au portefeuille bien garni.
  • Pour faire découvrir la cuisine traditionnelle française à des amis étrangers.
  • 129, rue Saint-Dominique 75007 Paris

ma plume webmag edito

 La Fontaine de Mars, restaurant de tradition - En attendant les clients

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.