Tricotel, l'art du treillage au Salon du Patrimoine Culturel Paris 2018 • Bruno Payelle, directeur général

Tricotel intervient sur deux secteurs d'activité, le treillage décoratif et la clôture. Entretien avec Bruno Payelle sur le Salon du Patrimoine 2018 à Paris…

Tricotel, l'art du treillage depuis 1848 

Le treillage, c'est l'assemblage artistique de lattes en bois dont la fonction est, soit purement décorative (décoration intérieure et extérieure, trompe-l'œil), soit fonctionnelle (support de plantes), soit les deux (cache-vue et décor de terrasse).

Treillage décoratif dans les jardins de l'hôtel Bristol Treillage décoratif et trompe-l'œil square Rapp à Paris
Exemples de treillage décoratif et en trompe-l'œil, dans les jardins de l'hôtel Bristol et square Rapp à Paris. Archives Yakawatch photographies.

 Fondée en 1848, Tricotel est aujourd'hui une des rares entreprises françaises spécialistes du treillage décoratif. Le treillage revient à la mode sur les balcons, les terrasses et dans les jardins, mais il y a fort à faire du côté de la conservation et de la restauration du patrimoine. Les treillages les plus anciens qui subsistent de nos jours remontent à la fin du 19ème siècle ou au début du 20ème. Tricotel restaure ces ouvrages à partir des éléments restants, des plans, des dessins ou des photos d’époque. 

L'équipe commerciale de Tricotel entoure son directeur • Salon du Patrimoine Culturel Paris 2018 
Bruno Payelle, directeur de Tricotel, entouré de son équipe, au Salon du Patrimoine à Paris

La société présentait ainsi sur le Salon du Patrimoine son activité de treillage en restauration pour les monuments historiques, en création pour les demeures et châteaux et également, sur un plan plus modeste, pour des particuliers désireux d'habiller terrasses et balcons.

Détail de treillage sur le stand Tricotel au Salon du PatrimoineOutre le treillage, Tricotel propose aussi du mobilier de jardin
Outre le treillage, Tricotel propose aussi du mobilier de jardin

Parmi leur plus belles réalisations, le Pavillon Frais du château de Versailles, le portique Duchêne de l’Hôtel de Matignon, le musée Nissim de Camondo, la gloriette de l’Île d’Amour au château de Chantilly, le musée de la chasse à Paris… La société est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant.

Treillage en trompe l'œil . Hôtel Bristol - Archive YakawatchTreillage en trompe l'œil. Hôtel Bristol.
Archive Yakawatch Photographies.

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.