Journée Grand Siècle 2017 à Vaux le Vicomte

Comme tous les ans, avec la Journée Grand Siècle, le château de Vaux le Vicomte ouvre ses portes aux amoureux de l’histoire et du costume baroque.

Un écrin pour les amoureux de l'histoire et du costume

Journée Grand Siècle   Le Château

----

Journée Grand Siècle et concours d’élégance

Au programme de cette "Journée Grand Siècle" toujours très populaire,  jeux anciens, spectacle d’escrime par les mousquetaires, danses et concert de musique baroque, promenades en calèches. Comme chaque année, le château organise un concours du plus beau pique-nique, et, clou de la journée, le très attendu concours du plus beau costume dans plusieurs catégories, féminin, masculin, enfantin ou fantaisie, mais toujours d’inspiration baroque XVIIème et XVIIIème siècle.

Journée Grand Siècle et concours d'élégance. Les lauréats dans la catégorie 'Costumes baroques fantaisie' Journée Grand Siècle et concours d'élégance. La lauréate dans la catégorie 'Costumes féminins'
Journée Grand Siècle et concours d'élégance. Les lauréats dans la catégorie "Costumes baroques fantaisie" et "Costumes féminins"…

Au delà de l'attrait historique ou de l'émulation suscitée par les concours, c'est aussi, pour les participants à la Journée Grand Siècle, le plaisir de se retrouver en famille ou entre amis et profiter d'une belle journée festive dans le cadre magnifique du domaine de Vaux le Vicomte. Et bien sûr, montrer leurs réalisations, dont beaucoup ont été conçues spécialement pour l'évènement… 

Pique-nique costumé sur l'herbe à la Journée Grand Siècle de Vaux-le-Vicomte Journée en costumes et pique-nique sur l'herbe Pique-nique baroque devant le château de Vaux-le-Vicomte
Sur l'herbe autour d'une nappe ou confortablement installés autour d'une table, les pique-niqueurs ont profité de la relative fraîcheur du canal…

Cette année, fuyant le soleil et la chaleur intense de cette (trop) belle journée estivale, les pique-niqueurs se sont réfugiés dans les sous-bois attenant au jardin et dans les rares zones d’ombre qu’autorise la configuration du magnifique jardin à la française dessiné par Le Nôtre. 

Les visiteurs non costumés étaient bien sûr admis et ont pu visiter les différentes pièces restaurées du château et les cuisines, se promener dans les jardins, pique-niquer sur l’herbe et se croire transportés au temps de Louis XIV grâce aux scènes constituées par les participants costumés, qui se prêtaient de bonne grâce au jeu des photographies.

 Pique nique au bord du bassin… Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte
Les participants à la Journée Grand Siècle se prêtent volontiers au jeu des photos. Ici un couple costumé venu des Pays-Bas…

Qui participe à la journée Grand Siècle de Vaux le Vicomte ?

Parmi les costumés, on trouve des passionnés d’histoire et de costumes venus de toute la France et de l'étranger (Angleterre, Italie, Allemagne, Pays Bas, États-Unis…). La période 17-18ème inspire les créateurs de costumes, amateurs comme professionnels, à cause de la diversité, de la richesse, voire de l’extravagance des modèles de l'époque.

Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - Costume Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - Costumes
Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - Costume Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - Costume
Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - Costume Journée Grand Siècle à Vaux-le-Vicomte - CostumesMousquetaire - Journée Grand Siècle Vaux-le-Vicomte La mode baroque inspire les créateurs de costumes à cause de la richesse des modèles

Beaucoup des participants costumés à la Journée Grand Siècle réalisent leur costume eux-mêmes. Pour eux, la fidélité historique est de mise. Ainsi ont-ils à coeur de respecter les usages d’une époque où n’existaient ni boutons-pressions, ni fermetures éclair et où les corsets s'attachaient au moyen de rubans… 

Même si aujourd’hui les matières modernes ont remplacé les tissus d’antan, les broderies, elles, se doivent toujours d’être réalisée à la main et s’appuient sur des modèles authentiques. Elles viennent agrémenter les jupes et les pièces d’estomac des dames, les vestes et les gilets des messieurs.

Pour les visiteurs désireux de vivre pleinement le caractère historique de l’évènement, un service de location de costumes était mis à disposition. Quant au public non costumé, la Journée Grand Siècle de Vaux le Vicomte est toujours l’occasion de vivre une belle échappée dans le temps.

 Journée Grand Siècle, une échappée dans le temps
Journée Grand Siècle, une échappée dans le temps

Les éléments modernes, paquets de chips, portables, appareils photos et autres accessoires anachroniques se cachent pudiquement sous les nappes ou dans les paniers. Seuls restent la nappe blanche, la vaisselle ancienne, les beaux verres et carafes, les plats, les pains à l’ancienne, les bougeoirs… Chacun espérant gagner le prix du plus beau déjeuner sur l’herbe… ou présenter une belle image pour les photos souvenirs.

Pique-nique en costume d'époque sur les pelouses de Vaux-le-Vicomte vaux_le_vicomte, costumes

----

Vaux le Vicomte, le Petit Versailles

Construit au 17ème siècle, le château et les jardins de Vaux le Vicomte ont été commandés par Nicolas Fouquet, surintendant des Finances de Louis XIV. Il fait appel à l’architecte Louis Le Vau, le jardinier Le Nôtre et le peintre-décorateur Charles Le Brun. En 1661, Louis XIV, sous l’influence de Colbert et au terme d’un procès fleuve qui fait encore débat, ordonne d’emprisonner à vie Nicolas Fouquet. 

Le Roi Soleil réquisitionne ensuite Le Vau, Le Nôtre et Le Brun pour la construction du château et des jardins de Versailles. C’est pourquoi on a coutume d’appeler le château de Vaux le Vicomte, le "Petit Versailles".

 Vaux-le-Vicomte - Le 'Petit Versailles'
Vaux-le-Vicomte, surnommé "Le Petit Versailles"…

Un domaine privé classé monument historique

 Vaux-le-Vicomte, un domaine privé classé monument historique Vaux-le-Vicomte, un domaine privé classé monument historique
Vaux-le-Vicomte, un domaine privé classé monument historique

Après son acquisition en 1875 par Alfred Sommier, ancêtre de la famille actuelle des propriétaires, Vaux le Vicomte est aujourd’hui la plus importante propriété privée de France classée au titre des monuments historiques et accueille plus de 400 000 visiteurs par an dont environ 4 000 visiteurs pour la seule Journée Grand Siècle et seulement 20% de touristes étrangers. Une partie du domaine est également classée zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF).

Côté tourisme, Vaux-le-Vicomte profite de sa proximité avec Paris mais souffre de la présence écrasante de Versailles. Pour se démarquer, la famille de Vogüe compte sur le caractère familial du domaine, de la qualité de l'accueil et de la diversité des animations (Journée Grand Siècle, dîners aux chandelles…) qui participent également de la renommée internationale du domaine.

 Le château et les jardins de Vaux-le-Vicomte Le château et les douves - Vaux-le-Vicomte 
Le château de Vaux-le-Vicomte vu des jardins et des douves…

Derrière la beauté du château et des jardins se cache la réalité économique. Peu de gens savent que le château de Vaux le Vicomte est un domaine privé qui ne reçoit que très peu de subventions pour son entretien (2% des recettes). Le domaine est géré par la famille de Vogüe depuis 1967, date à laquelle Patrice de Vogüe reçut le domaine familial en cadeau de mariage. Ce sont aujourd'hui ses trois enfants, aux compétences heureusement complémentaires, qui en assurent la gestion.

Pour l’entretenir et continuer l’oeuvre de restauration de son aïeul, Patrice de Vogüe ouvre le domaine aux visiteurs en 1968. À l’époque, le château est en décrépitude et les jardins laissés à l’abandon. Il fallait également reconstituer le mobilier, les peintures et les tapisseries, saisis par le roi et dispersés à l’époque de l’emprisonnement de Nicolas Fouquet.

 Vaux-le-Vicomte - Peintures Vaux-le-Vicomte - La chambre du roi
Intérieurs du château. Peintures du cabinet de bains et chambre du Roi.

Une PME à la recherche de la rentabilité

Aujourd’hui, le domaine de Vaux-le-Vicomte comprend le château, les communs, les jardins et les bois entourant le domaine, plus quelques centaines d'hectares de terres céréalières. Vaux-le-Vicomte, c’est également une PME à la recherche de son équilibre financier. Et si la billetterie suffit à couvrir les frais de fonctionnement, c’est grâce au mécénat que le domaine peut  procéder à la restauration des statues, du château et des équipements d’époque comme par exemple la magnifique horloge qui orne le fronton de la façade nord… 1,3 millions d'euros sont ainsi attribués chaque année aux travaux de restauration du domaine.

 Pendule de la façade Nord du château de Vaux le Vicomte 
La pendule du fronton de la façade nord du château de Vaux-le-Vicomte ne sonne plus les heures. Son mécanisme est en cours de restauration. L'opération a été rendue possible grâce au crowdfunding…

Des mécènes pour la restauration

Les statues de Vaux-le-Vicomte sont restaurées grâce au mécénatLe mécénat s’exprime de diverses manières. Il y a tout d’abord l’association des "Amis de Vaux le Vicomte"*, qui compte aujourd’hui 2 500 membres qui contribuent à hauteur de leurs moyens et de leurs envies, principalement à l’acquisition de nouvelles pièces lorsque celles-ci sont mises en vente. Les entreprises peuvent également parrainer des restaurations en échange de crédits d’impôts.
*fondée en 1983, reconnue d’utilité publique en 2004.

Signe des temps, Vaux le Vicomte a également recours au crowdfunding. Ainsi, des particuliers ont pu participer au financement de la restauration de la toiture, tuile par tuile, une tuile neuve contre une tuile d’époque…  Dans le même esprit, il leur est également possible "d'adopter une statue". C'est également le crowdfinding qui a permis de collecter 38 550€ auprès de 363 contributeurs particuliers pour soutenir la restauration de la grande horloge.

Les autres mécénats sont privés et parfois internationaux. Les américains ont à coeur de soutenir la restauration de ce patrimoine emblématique français via l’association "American Friends of Vaux-le-Vicomte".  C'est ainsi qu'ont pu être restaurées la statue d'Hercule Farnèse et les peintures de Charles Le Brun qui ornent le plafond de la Chambre des Muses, chambre d’apparat de Nicolas Fouquet.

 PHOTOS ©YAKAWATCH.COM