Show O'Barbershop Salon MCB Paris 2018

 Reuzel, la référence des barbershops "Old school" dévoile ses secrets, par Leen et Bertus du barbershop Schorem à Rotterdam, pour O'barbershop…

Old School, le show O'Barbershop au MCB Paris 2018

Galerie photos sur yakawatch.comToutes les photos sur
Yakawatch, un œil moderne, photos & reportages

Les barbershops reviennent en forceÀ la mode dans les années 1800 où elle était un symbole de respectabilité, rebelle dans les années 50, hippie dans les années 60, la barbe est aujourd'hui de nouveau à la mode. Comme les femmes aiment changer de look ou de couleur de cheveux, les hommes apprécient de plus en plus d’être au top de leur masculinité.

Aujourd'hui en France, plus de la moitié des hommes entre 35 et 45 ans portent du poil sur la figure, toutes tendances confondues (moustache, barbe etc.). Plus qu’une mode, c’est une marque de reconnaissance, un look affirmé à tendance rockeur ou hipster. Mais pas question d'afficher un quelconque laisser aller. La barbe, comme les cheveux, se doit d'être bien entretenue, et bien peignée. C'est ainsi qu'on a vu peu à peu ré-ouvrir les barbershops, tendance qui se renforce cette année.

Les mauvais garçons barbiers de Rotterdam

O'Barbsershop, MCB Paris 2018O'barbershop, les mauvais garçons barbiers de RotterdamO'barbershop, les mauvais garçons barbiers de RotterdamO'barbershop, les mauvais garçons barbiers de Rotterdam

Renaissance du barbier "Old School"

Leen et Bertus ont commencé la coiffure masculine à l'âge de quatorze ans, en créant des coupes classiques revisitées sous les influences underground du rock'nroll et de la kustom kulture. Il y a 5 ans, ils ont ouvert, au cœur de la ville ouvrière de Rotterdam leur barbershop Schorem, réservé aux hommes. Malgré leur renommée mondiale, aucune réservation n'est possible. Le premier arrivé est le premier servi. 

O'barbershop, les mauvais garçons barbiers de RotterdamO'barbershop, les mauvais garçons barbiers de Rotterdam
O'Barbershop, MCB Paris 2018O'Barbershop, MCB Paris 2018O'Barbershop, MCB Paris 2018
Leen et Bertus, les mauvais garçons barbiers de Rotterdam en live sur la grande scène du MCB Paris 2018

Schorem, leur salon de coiffure Old School est spécialisé dans le rasage à la serviette chaude et les coupes classiques : pompadours, flattop, contours et autres styles, tous fièrement représentés sur les affiches de leur barbershop. 

Les mauvais garçons de Rotterdam - O'Barbershop
MCB Paris 2018 - Sur le stand O'Barbsershop, les célèbres affiches des salons de coiffure Schorem… 

Forts de l'expertise que leur confère leur demi-siècle d'expérience de coiffeurs barbiers, Leen et Bertus ont imaginé une formule de pommade à la mesure de leur exigence. S'appuyant sur la composition des pommades d'antan, ils ont élaboré leur pommade phare Reuzel* qu'ils déclarent être la meilleure jamais fabriquée. En créant leur propre ligne de produits, ils s'assurent de leur qualité et surtout, disent-ils, de leur disponibilité.

*Reuzel est le mot hollandais qui désigne le saindoux. C'est un clin d’œil aux pommades d'antan, fabriquées à partir de graisses animales et parfumées avec des pommes. (Le mot pommade est dérivé du mot "pomme")

O'Barbershop, MCB Paris 2018

Donnez-nous votre avis sur cet article

Pour respecter la vie privée de nos lecteurs et limiter le nombre de cookies tiers présents sur ce site, nous avons fait le choix de ne pas utiliser de plug-in de commentaires. Vous pouvez nous laisser un message ici ou venir dialoguer avec Ma Plume WebMag sur Facebook.